Trial in Cape Town shows that TV White Spaces can deliver broadband access without interference

Friday, November 8, 2013 | 10:00 AM

(Cross-posted on Google.org blog)

TV White Spaces—the unused spectrum between TV channels—have the potential to bring wireless broadband access to underserved and rural areas. These low frequency signals can travel long distances and fill a need in places where telecommunications infrastructure is lacking.

Google, joined by a group of partners (CSIR Meraka Institute, TENET, e-Schools Network, WAPA, and Carlson Wireless), wanted to help make this potential a reality. In March 2013, the group launched a six-month trial using TV White Spaces (TVWS) to bring broadband Internet access to 10 schools in Cape Town, South Africa. The goal of the trial was to show that TVWS could be used to deliver broadband Internet without interfering with TV broadcast.

After six months, the trial has been a success. The participating schools, which previously had slow or unreliable Internet connections, experienced high-speed broadband access for the first time. Teachers were able to use videos in their lesson plans, make Skype calls to other schools, update school websites, and send regular email updates to parents. Students could use educational videos for research. Because the service was better and faster, teachers and learners used the web to enrich the classroom experience.


At the same time, multiple sources confirmed that there was no interference with TV broadcast. Trial partner CSIR Meraka Institute performed frequent scientific studies to measure any potential interference over the six-month period. We also provided tools for people to report any interference experience while watching TV. Both the Meraka Institute’s findings, as well as crowdsourced reporting, show that the TVWS service did not interfere with local broadcast. We’ve published the final results for a deeper dive on the outcomes of the trial.

ICASA, South Africa’s communication regulator, plans to use the trial outcomes as inputs into the TVWS regulatory process. This is a big step to bringing this technology to more of South Africa. We also hope the results extend far beyond this trial and can be useful in encouraging others to consider TVWS to help bring the power of the Internet to more people in more parts of the world.



====
L'essai effectué au Cap montre que les espaces blancs télévisuels peuvent fournir un accès haut débit sans interférence

Les espaces blancs télévisuels—le spectre inutilisé entre les canaux de télévision—sont à même de fournir un accès WiFi haut débit aux zones rurales ou mal desservies. Ces signaux basse fréquence peuvent transiter sur de longues distances et répondre à un besoin dans les lieux dépourvus d'infrastructures de télécommunications.

Google, rejoint par un groupe de partenaires (CSIR Meraka Institute, TENET, e-Schools Network, WAPA et Carlson Wireless), a souhaité aider à transformer ce potentiel en réalité. En mars 2013, le groupe a fait un essai sur six mois, pour exploiter les espaces blancs télévisuels (TVWS) et fournir un accès WiFi haut débit à dix écoles du Cap (Afrique du Sud). L'objet du test était de vérifier que les TVWS pouvaient fournir un accès haut débit à Internet sans interférer avec les émissions de TV.

Six mois plus tard, le test se révélait concluant. Les écoles participantes, qui ne disposaient jusque là que de connexions Internet lentes et peu fiables, ont expérimenté pour la première fois le confort d'un accès haut débit. Les professeurs ont pu se servir de vidéos pour leurs cours, communiquer avec d'autres écoles via Skype, mettre à jour les sites Internet des écoles et informer régulièrement les parents par courrier électronique. Les étudiants ont utilisé les vidéos pédagogiques pour leurs recherches. Avec un service amélioré et plus rapide, professeurs et élèves se sont davantage servi d'lnternet pour enrichir leur expérience en classe.

Simultanément, de nombreuses sources ont confirmé qu'aucune interférence ne perturbait les émissions de télévision. Un des partenaires de l'essai, CSIR Meraka Institute, a effectué de fréquentes études scientifiques pour mesurer les éventuelles interférences tout au long des six mois de test. Nous avons également fourni aux téléspectateurs des outils leur permettant de signaler toute interférence. Les résultats obtenus par le Meraka Institute, comme les rapports des téléspectateurs, ont montré que le service TVWS ne générait aucune interférence avec les émissions locales. Nous avons publié les résultats finaux pour une analyse plus approfondie.

L'ICASA, l'organisme sud-africain de réglementation des communications, prévoit d'exploiter les résultats du test comme données pour le processus de réglementation des TVWS. Il s'agit là d'un grand pas dans la mise à disposition de cette technologie pour davantage de régions sud-africaines. Nous espérons également que les résultats seront diffusés bien au-delà de cet essai et encourageront d'autres décideurs à considérer les TVWS comme un moyen d'offrir la puissance d'Internet à davantage de personnes dans davantage de régions du monde.