African Developers Finding Success With Google Technologies

Tuesday, April 24, 2012 | 11:05 AM

En Français

Creating applications and services that use Google platforms to make the internet more relevant to Africans is a big part of Google’s vision in Africa. This is why we are always excited whenever we come across individuals or companies whose efforts are in line with this vision. Here are a few of the interesting applications we have seen in recent months.

Battabox, co founded by Christian Purefoy and Yemisi Ilo, is an online social television platform developed in Nigeria that aims to provide everything Nigerian from music, film, street-life to news, comedy and cooking using the YouTube platform. Crowdsourcing videos is an important part of the Battabox strategy and they were able to achieve this using YouTube Direct running on Google App Engine integrated into their website. They also provided an Android App that enables users upload videos directly from their Android phones.




Battabox Website Screenshot

There are many other examples from further afield. In South Africa we met Nomanini who have a Google App Engine backend for Lula, their airtime vending device, which promises to change the way airtime is distributed in the region. Envaya SMS is an amazing application that turns your Android phone into an SMS gateway and has been used by many NGOs in East Africa. SAF SMS is a school management solution built with Google Web Toolkit that has been adopted in more than 100 schools in Nigeria. We also met Serengeti Advisers, a consultancy firm in Tanzania that uses Google Chart Tools to create interactive reports on their website.



Nomanini’s Lula terminal communicates with a backend powered by Google App Engine

As part of our drive to meet and interact with app developers in Africa, our Android Developer Relations team also recently hosted the developers of AfriNolly and the Nigerian Constitution Android app on their weekly Android DevRel office hours hangout on Google+ for Europe, Middle East and Africa. At the hangout, these African developers shared information about their apps with other Android developers.

You can follow the exploits of these and more developers in Sub Saharan Africa as they continue to make things happen with Google APIs and platforms by keeping an eye on our case studies page.
Do you feel your app should be featured here? Let us know!


Posted by Chukwuemeka Afigbo, Program Manager Sub Saharan Africa


====

Les développeurs africains réussissent grâce aux technologies Google


Un des grands défis que s'est lancé Google en Afrique est de créer des applications et services utilisant les plates-formes Google pour rendre Internet plus pertinent pour les Africains. C'est pourquoi nous sommes toujours ravis de rencontrer des personnes et des entreprises dont les efforts vont dans le sens de cette ambition. Voici quelques-unes des applications qui ont retenu notre attention au cours des derniers mois.

Battabox, co-fondé par Christian Purefoy et Yemisi Ilo, est une plate-forme de télévision sociale en ligne, développée au Nigéria, qui vise à proposer du contenu nigérian - musique, film, infos, comédie, cuisine - via la plate-forme YouTube. Le crowdsourcing des vidéos est une part importante de la stratégie de Battabox : ils y sont parvenus en utilisant YouTube Direct sur Google App Engine intégré sur leur site. Ils ont également fourni une appli Android qui permet aux internautes de télécharger des vidéos directement depuis leur téléphone Android.


Il y a de nombreux autres exemples à découvrir. En Afrique du Sud, nous avons rencontré Nomanini qui dispose d'un back-end de Google App Engine pour Lula, son dispositif de vente de temps de communication sur mobile, qui va changer la manière de distribuer le temps de communication dans la région. Envaya SMS est une étonnante application qui transforme un téléphone Android en une passerelle SMS. Elle a été utilisée par plusieurs ONG en Afrique de l'Est. SAF SMS est une solution de gestion d'école élaborée avec Google Web Toolkit, qui a été adoptée dans plus d'une centaine d'écoles au Nigéria. Nous avons également rencontré Serengeti Advisers, une société de conseil en Tanzanie qui exploite les Google Chart Tools pour créer des analyses interactives sur leur site.

Dans le cadre de notre politique de rencontre et d'échanges avec les développeurs d'applis en Afrique, notre équipe Relations avec les développeurs Android a également accueilli récemment les développeurs de AfriNolly et du Nigerian Constitution Android app lors du hangout hebdomadaire Android DevRel sur Google+ pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique. Au cours du hangout, ces développeurs africains ont partagé des informations sur leurs applis avec d'autres développeurs Android.

Vous pouvez suivre leurs exploits et ceux d'autres développeurs d'Afrique sub-saharienne, qui continuent à donner corps à leurs projets avec les API et les plates-formes Google en consultant régulièrement notre page Études de cas.
Pensez-vous que votre appli devrait y figurer ? Faites-le nous savoir !


Posté par Chukwuemeka Afigbo, directeur de programme, Afrique sub-saharienne